. .

P. T. AMCP

Programme de Travail sur les Aires Marines et Côtières Protégées

Les Parties contractantes à la CBD ont accepté en 2004 d’agir pour adresser la sous-représentation des écosystèmes marins dans le réseau global des aires protégées. Dans ce contexte, elles ont adoptées l’objectif des AMP pour 2012, qui invite les pays à mettre en place d’ici 2012 un réseau global d’aires protégées nationales et régionales, complet, représentatif, et effectivement contrôlé.

Au cours de leur 14ème réunion ordinaire (Portoroz, Slovénie, novembre 2005) les Parties contractantes à la Convention de Barcelone ont invité le Centre Régional d'Activités pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP) à élaborer un programme de travail pour le développement des Aires Marines Protégées (AMP), destiné à aider les pays méditerranéens à remplir les objectifs de la CBD pour 2012, par la création d’un réseau représentatif d’AMP en Méditerranée.

Le programme de travail, présenté ci-après, a été élaboré par le CAR/ASP en concertation avec le centre d'UICN pour la coopération méditerranéenne, l’accord ACCOBAMS, le WWF-MedPo et MedPAN. Il tient compte de l'information disponible sur les AMP dans les bases de données et la documentation de ces organismes.

Après l'adoption de ce programme de travail (Marrakech, Novembre 2009), sa mise en œuvre est de la responsabilité des autorités nationales des Parties contractantes. Les organisations partenaires, qui ont participé à son élaboration, fournissent aux pays méditerranéens, à leur demande, une assistance technique, et dans la mesure du possible une aide financière, pour entreprendre les activités du programme de travail.

La première étape dans la mise en œuvre de ce programme de travail est de conduire une évaluation de la représentativité et de l’efficacité du réseau actuel d’Aires Marines et Côtières Protégées de Méditerranée.

Le programme de travail comporte les quatre éléments suivants:

  • Element 1: Conduire une évaluation de la représentativité et de l’efficacité du réseau actuel d’Aires Marines et Côtières Protégées de Méditerranée.
  • Element 2: Faire en sorte que le réseau Méditerranéen d'Aires protégées marines et côtières soit plus global et représentatif des caractéristiques écologiques de la région.
  • Element 3: Améliorer la gestion des zones marines et côtières de la Méditerranée.
  • Element 4: Renforcer le système de gouvernance des aires protégées et les adapter ensuite aux contextes nationaux et régionaux.

Le Programme de travail sur les aires marines et côtières protégées peut être téléchargé à partir de ce lien.